Accueil > Actualités > 
Publié le 1 février 2018

DATA’DIGNE, des capteurs de mesure de la qualité de l'air

La Ville de Digne-les-Bains a souhaité permettre à des jeunes dignois d’apprendre à manipuler des données afin qu’ils deviennent acteurs de leur environnement technologique.

Le projet « Devenir producteurs de données citoyennes ouvertes » est financé à 80% par la Région Sud Provence Alpes Côte d'Azur dans le cadre son appel à projet Open & Smart Data destiné à soutenir les actions de médiation aux données. 

En tant que partenaire historique du programme régional d'ouverture des données publiques, la Ville de Digne-les-Bains s’est distingué par son engagement dans des projets de production de données collaboratives ouvertes : 

Dès 2012, les ateliers « Dessine ta Ville » ont permis à des dignois de cartographier eux mêmes leur quartier avec OpenStreetMap. Et en 2013, le plan du réseau des Transports Urbains Dignois a été réalisé à base de données OpenStreetMap. Plusieurs évènements de crowdsourcing sur le territoire ont également été programmés: carto-partie sur les déplacements à vélo avec le Pays Dignois, GEOCAMP PACA avec la Région Provence Alpes Côte d'Azur, « Opération Libre » avec la communauté du Libre (Libertic, Wikimédia France, Regards Citoyens, OpenStreetMap France etc…) et un « Village Numérique » avec notamment imprimante 3D, atelier Mapillary ou Wikipédia. 

Depuis le 22 novembre 2017, 13 élèves de seconde du Lycée Pierre-Gilles de Gennes participent tous les mercredis à des ateliers de vulgarisation scientifique sur les thématiques des données et des objets connectés.
Encadrés par un animateur de l’association Les Petits Débrouillards 04, ces jeunes apprennent à manipuler des datas de la collecte jusqu'à leur interprétations: les capteurs ainsi fabriqués seront installés sur des bâtiments municipaux dans le but de collecter des données, pour ensuite mesurer et analyser les particules fines présentent dans l’air. 

Un animateur de l'association ATMOSUD a participé au projet pour sensibiliser les lycéens aux méthodes de mesure de la qualité de l'air et de la pollution de l’air aux particules fines du type PM10, PM2.5 et PM1 dans notre région.

Depuis le 14 février 2018, toutes les dix minutes le ventilateur de chaque capteur se met en marche. Puis, 30 secondes après, chaque capteur fait 10 mesures des particules fines toute les 2 secondes. Le programme enlève les 2 valeurs extrêmes et fait la moyenne des 8 autres avant de les envoyer par Wi-Fi sur un serveur distant. Les données ainsi collectées permettent d’obtenir des mesures en microgramme par mètre cube pour les particules fines. En Celsius pour la température, en % pour l’humidité de l’air et en hectopascal pour la pression atmosphérique.
Ces données, désormais accessibles à tous sur Internet à l’adresse www.dcliclab.fr/data-lab, le sont également en open data sur www.datasud.fr.

Le reportage d’ICI TV sur le projet Data’Digne : https://www.dici.fr/actu/2018/01/31/alpes-de-haute-provence-ateliers-mieux-comprendre-donnees-digne-bains-1103469

Pour en savoir plus :

https://www.dignelesbains.fr/2018/05/datadigne-une-experience-constructive/

Ville de Digne-les-Bains | Service communication | 

tél. 04 92 30 52 34 service.com(at)dignelesbains.fr | www.dignelesbains.fr  

Version imprimable